Savez-vous ce qu’est un lobbyiste ? Non ?

Découvrez la fiche métier du Lobbyiste !

1. Qu’est-ce qu’un lobbyiste ?

Un lobbyiste est une personne très influente qui propose des conseils sur des décisions politiques d’un gouvernement dans un soucis d’intérêt. Il exerce une pression afin de défendre un intérêt personnel, l’intérêt d’un groupe ou d’une entreprise. Il doit avoir un carnet de contacts développé afin de garder son influence et son pouvoir faces aux personnes à qui il souhaite faire passer son message.

2. Les qualités d’un lobbyiste

  • Sociable : Il possède en général un bon réseau de connaissances qu’il augmente sans cesse et qui sait cultiver et renforcer les liens.
  • Influent : Il est doté d’une grande aisance à l’oral, il sait se montrer clair et précis devant un public. Il saura défendre et argumenter ses propos.
  • Sens de l’écoute : Il sait être à l’écoute de ces interlocuteurs, il saura être à la hauteur de leurs attentes et se montrer disponible.
  • Challenger : Il doit aimer le défi et doit être prêt à se surmonter pour réussir, il est également très autonome et sait s’adapter à toutes les situations et aux imprévus.

3. Les compétences d’un lobbyiste

  • Les langues étrangères : Il est capable de parler plusieurs langues, c’est un point très important pour son métier et dans le milieu dans lequel il travaille. Maîtriser les langues étrangères, c’est la base d’un lobbyiste.
  • Analyse : Il possède un grand sens de l’analyse, il est rigoureux et capable de comprendre et d’étudier toute information et saura développer une stratégie cohérente au contexte et aux besoins.
  • Communication : Il maîtrise intégralement les techniques de communication et de négociation. Étant dynamique, il saura faire face à n’importe quelle situation.
  • Actualité : Il suit en permanence l’actualité et il connaît tous les fonctionnements des institutions politiques.

4. Comment devenir un lobbyiste ?

Vous voulez travailler dans le monde des affaires en devenant lobbyiste ?

Il vous faudra travailler dur pour obtenir un diplôme universitaire de type Bac+5.

Les Masters : affaires publiques, affaires européennes ou encore en relations internationales, semblent être les mieux côtés pour accéder à une position adéquat de lobbyiste. Vous pouvez aussi passer par une formation par le biais d’écoles de commerces. Mais le plus dur est de se créer son carnet de contacts afin de gagner sa place d’influenceur majeur.

5. Le Lobbying ne bénéficie pas d’une image très positive en général

Le lobbying peut poser parfois certains problèmes d’éthique, en effet vous êtes susceptibles de défendre les intérêts d’une cause en laquelle vous ne croyez pas vraiment. De plus, la législation française est très floue à ce niveau là. Il n’existe presque pas de cadre précis pour l’exercice de ce métier. Souvent lorsqu’on entend parler du lobbyisme, on assimile cela au trafic d’influence. Ces pratiques existent mais sont des actes isolés selon Michel Clamen, (directeur du Master Relations Européennes de l’ICP, spécialiste du lobbying.)

Voilà vous savez absolument tout sur le métier de lobbyiste et comment le devenir !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrDigg thisShare on Google+Print this pageEmail this to someone